Les lions poursuivent leur belle série

publié le 13 nov. 2012 à 04:43 par Utilisateur inconnu

En ce jour d’armistice, un déplacement périlleux attendait Alfortville car les 2 équipes se déplaçaient sur les terres hostiles de Seine-Saint-Denis, plus précisément à Stains. Il n’est jamais facile de ressortir indemne de ce genre de rencontre mais les lions ont mis beaucoup de cœur à l’ouvrage pour rentrer victorieux de cette joute.

 Le match commence d’ailleurs sous les meilleurs hospices car les lions prennent rapidement les commandes du match. Plus solide en conquête, plus précis dans les lancements de jeu, Alfortville réussit une entame presque parfaite car le score passe rapidement à 9-0 suite à 3 pénalités récompensant les initiatives bleus et blanches. Malheureusement, il y a un « presque » car un manque d’attention conjugué à un brin de malchance, et voilà les locaux qui reviennent dans le match grâce à un essai : 9-5. Mais ce n’est qu’un feu de paille et les lions, beaucoup plus consistant, dominent nettement cette fin de première mi-temps. 2 pénalités et un drop de Dim viennent récompenser le travail de sape des avants alfortvillais. L’arbitre siffle la fin du 1er acte sur ce score de 18 à 5.

 La 2ème mi-temps quant à elle ne restera pas dans les annales rugbystiques. Le match devient heurté et les nombreux coups de sifflet du référé hache le match. Néanmoins les lions restent concentrés et profitent d’une nouvelle faute locale pour mener 21-05. La messe est dite même si les locaux finissent le match plus fort. Les lions, pourtant réduits à 13, ne lâchent rien. Et à l’image de Tristan Vosloo ou de Jeff Trouille, ils défendent jusqu’au bout et avec beaucoup d’acharnement leur ligne d’en but devenue une ligne de front. Les locaux s’y cassent les dents jusqu’au coup de sifflet final et l’arbitre renvoie les acteurs au vestiaire dans une confusion certaine.

 Les lions continuent leur belle série en décrochant une 4ème victoire en autant de matchs. Mais comme aime le rappeler notre ami clermontois avant la rencontre, nous n’avons rien gagné pour le moment. Ce constat, un brin philosophique, trouvera sans doute son écho toute cette semaine afin de préparer au mieux la réception du ténor rambolitain.

 

En lever de rideau, les hommes de Brech ont offert un joli cadeau à Philou pour ses 40 ans en décrochant une victoire au bout du suspens : 15-12.

 

Félicitations à l’ensemble des protagonistes !!!

Comments