Que de regrets…

publié le 19 nov. 2012 à 08:21 par Utilisateur inconnu

Dominer n’est pas gagner. Cette célèbre maxime dans le sport s’est encore vérifiée hier après midi au Val de Seine. Les lions d’Alfortville se sont inclinés sur la dernière action de la rencontre face au leader rambolitain alors que le match leur semblait promis.

 Le match d’hier entre les deux premiers de la poule s’est joué sur un détail : une touche mal assurée, un dégagement contré, une passe ratée, un manque de lucidité. Bref c’est ce détail qui fait tellement de différence à l’arrivée. Ce matin les rambolitains se sont réveillés avec une avance confortable au classement et les lions savent, quant à eux, qu’ils vont devoir cravacher pour s’installer durablement dans le haut du tableau. Mais finalement, ce détail est aussi rassurant car finalement les lions ont prouvé hier qu’ils n’ont rien à envier à cette belle équipe de Rambouillet. Ce début de saison a permis de dégager des certitudes : une mêlée dominatrice, une défense de fer, quelques séquences bien léchées mais il manque finalement le plus important : concrétiser les temps forts. Comme hier où durant les 20 premières minutes Alfortville a mis la main sur le ballon échouant à plusieurs reprises à proximité de l’en-but.

 Mais cette équipe a quand même de l’allure et une ligne directrice. Même menée 6-0 à l’entame du second acte, Alfortville a élevé son niveau de jeu et su pousser Rambouillet à la faute. Les lions ont pris les devants à l’heure de jeu : 9-6. Alfortville a encore appuyé sur l’accélérateur pendant 10 minutes mais rien ne sera marquée. Alors que personne ne s’y attend, les joueurs des Yvelines ont inversé le cours du match dans les dernières minutes. Plusieurs temps de jeu sur la dernière action ont eu raison de la défense alfortvillaise et leur ont permis de s’imposer 13-9.

 Cette fin de match, aussi cruelle soit-elle, ne doit pas remettre en question le début de saison réussi des lions. Dès dimanche prochain, l’occasion est donnée de se rattraper et de débuter une nouvelle série victorieuse.

 

 En lever de rideau, malgré beaucoup d’envie et de courage, la réserve alfortvillaise n’a pas pu rivaliser avec son homologue rambolitain et s’incline 56-05.

Comments